Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L'éducation des filles et des femmes en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM)

Il y a aujourd’hui plus de filles scolarisées que jamais auparavant, mais elles ne jouissent pas toujours des mêmes possibilités que les garçons pour aller au bout de leurs études et recueillir les bénéfices de l’éducation de leur choix. Trop de filles et de femmes se voient opposer des idées reçues, des normes sociales et des attentes qui influent sur la qualité de leur éducation et sur les matières qu’elles étudient. Elles sont particulièrement sous-représentées dans les disciplines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM) et par conséquent dans les carrières STEM.

Selon le rapport phare de l’UNESCO Déchiffrer le code: l'éducation des filles et des femmes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM), les filles ne sont que 35 % à travers le monde à étudier dans les disciplines STEM au niveau de l'enseignement supérieur et des écarts sont observés au sein de chaque discipline. Par exemple, seulement 3 % des étudiantes de l'enseignement supérieur choisissent de faire des études dans les technologies de l’information et de la communication (TIC). Cette disparité entre les genres est d’autant plus alarmante que les carrières STEM sont souvent désignées comme les emplois du futur, le moteur de l'innovation, du bien-être social, d’une croissance inclusive et du développement durable. L'UNESCO s’intéresse tout particulièrement à cette thématique dans le cadre de ses efforts pour promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles par l'éducation, en réponse à la décision de ses États membres concernant le rôle que joue l’UNESCO en encourageant les filles et les femmes à être des leaders dans les STEM, y compris dans les arts et le design.

Objectifs

Donner les moyens aux filles et aux femmes d’être présentes dans les domaines d’étude et les carrières STEM constitue un impératif. Comme l’ont remarqué les Ministres de l’éducation et d'autres parties prenantes lors du Colloque international et Forum politique de l’UNESCO consacré à ce thème (Bangkok, 2017), il faut des réponses holistiques et intersectorielles intégrées qui fassent intervenir les filles et les femmes dans l’identification des solutions aux défis persistants.

L’action de l’UNESCO dans ce domaine vise à :

  • améliorer la participation, l’achèvement et la poursuite d’études des filles et des femmes dans l’enseignement et les carrières STEM afin de réduire les inégalités de genre dans ces professions
  • renforcer la capacité des pays à fournir un enseignement STEM s’adressant à tous, filles et garçons, y compris par le biais de la formation des enseignants, des contenus éducatifs et de la pédagogie
  • améliorer la sensibilisation à l'importance de l’enseignement STEM pour les filles et les femmes

Video Features