Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation

Mme Stefania Giannini a été nommée Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation en mai 2018, devenant ainsi la plus haute responsable des Nations Unies dans le domaine de l’éducation. En cette qualité, elle fournit au Secteur de l’éducation de l’UNESCO une vision et un leadership stratégiques dans la coordination et le suivi de la mise en œuvre de l’agenda Éducation 2030 contenu dans l’Objectif de développement durable 4.

Elle a consacré sa carrière à la promotion de l’éducation en tant que droit humain fondamental, à travers l’importance de la langue, de l’apprentissage tout au long de la vie, de la culture, de la liberté d’expression et de l’identité, dans le but de créer des sociétés plus inclusives et équitables.
Après un parcours universitaire dans le domaine des sciences humaines (doctorat en linguistique), Mme Giannini est devenue professeure de linguistique en 1992 et rectrice de l’Université pour étrangers de Pérouse (2004-2012), devenant l’une des premières femmes rectrices et la plus jeune à cette époque en Italie.

Durant ces années, Mme Giannini a coordonné un certain nombre de projets internationaux dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche, contribuant à l’amélioration de la coopération universitaire entre l’Europe et plusieurs autres pays, des États-Unis aux pays d’Asie ainsi que du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

À la même période, elle a été membre du Comité de sélection du programme Erasmus Mundus à Bruxelles (2005-2009), la personne chargée des relations internationales au sein du Comité de la Conférence des recteurs des universités italiennes (2006-2010) et membre de la Commission nationale pour la promotion de la culture italienne à l’étranger au Ministère des affaires étrangères (2006-2011).
Plus tard, dans ses fonctions de sénatrice de la République d’Italie (2013-218) et Ministre de l’éducation, des universités et de la recherche (2014-2016), elle a élaboré et mis en œuvre une réforme structurelle du système éducatif italien, axée sur l’inclusion sociale et la sensibilisation à la culture.
Mme Giannini a également présidé le Conseil de compétitivité de l’Union européenne durant la présidence italienne (juillet-décembre 2014), œuvrant pour promouvoir l’importance de la créativité, du patrimoine culturel et de l’innovation en tant qu’outils de dialogue entre les populations afin de prévenir la radicalisation et l’extrémisme.

Outre son poste actuel en tant que Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation, Mme Giannini est conseillère auprès du Commissaire européen à la recherche, à la science et à l’innovation et membre du Groupe Atlantis de la Fondation Varkey et de RISE (Research, Innovation and Science Policy Experts).