Partenaires pour le développement des enseignants

L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030 est une alliance volontaire internationale de partenaires, composée de gouvernements nationaux, d’organisations intergouvernementales, d’organisations non gouvernementales, d’agences de développement internationales, d’organisations de la société civile, d’organisations du secteur privé et d’agences des Nations Unies qui collaborent pour aider les pays à réaliser l’Objectif de développement durable 4 et la Cible 4.c.

Instituts et Centres de l’UNESCO

  • L’Institut de statistique de l’UNESCO est la source officielle de données fiables, comparables entre les pays, sur l'éducation, la science, la culture et la communication. Étant l'agence statistique officielle de l’UNESCO, l’ISU produit un large éventail d'indicateurs dans les domaines d’action de l’UNESCO. Pour ce qui est des enseignants et de l'amélioration de la qualité de l’éducation, l’Institut recueille les données des pays concernant l’offre d’enseignants, leur formation et leurs qualifications et il produit l’eAtlas de l’UNESCO sur les enseignants.
  • L'Institut international de planification de l’éducation s’occupe en particulier du développement d’une éducation de qualité afin d’offrir à tous des possibilités d'apprentissage équitables et pertinentes. L’Institut est spécialisé dans l'organisation et la gestion des carrières des enseignants.
  • L’Institut international pour le renforcement des capacités en Afrique s’occupe des besoins éducatifs, techniques et professionnels de l'Afrique en matière de développement des enseignants, de direction d’école et de gestion. Il renforce les capacités des institutions d’éducation des enseignants d’Afrique ainsi que l'utilisation des avancées technologiques dans le développement des enseignants, par exemple des médias électroniques, et il agit en faveur de l’intégration en vue de l’égalité des sexes.
  • Le Bureau international d'éducation œuvre à l’amélioration du développement de curriculum et de contenus éducatifs.
  • L’Institut pour les technologies de l’information dans l’éducation (Moscou, Fédération de Russie) aide les pays à utiliser les technologies de l’information et de la communication dans l'éducation.
  • Le Centre d’Asie du Sud pour le développement des enseignants (SACTD) fait office de centre de connaissance et de formation des enseignants, pour améliorer la qualité de l’éducation dans la région sud-asiatique par le biais du développement d’enseignants de qualité et d’une éducation holistique.

Le Programme UNITWIN/Chaires UNESCO, qui intègre plus de 700 institutions de 116 pays, fait la promotion de la coopération interuniversitaire internationale et de la constitution de réseaux pour améliorer les capacités institutionnelles par le biais du partage de connaissances et du travail collaboratif.

Organisations et agences des Nations Unies

Sur les questions en rapport avec le développement des enseignants, l'UNESCO coopère étroitement avec des organisations et agences du système des Nations Unies, à savoir l’UNICEF, la Banque mondiale, le Programme des Nations Unies pour le développement, le  Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, ONU-Femmes et l’Organisation internationale du travail.

Partenaires externes

L’Internationale de l’éducation est une fédération mondiale de syndicats représentatifs des organisations d'enseignants et d'autres personnels éducatifs. C'est l'organisation sectorielle la plus large et la plus représentative au niveau mondial, avec des syndicats comptant plus de 32 millions d’adhérents dans près de 400 organisations, dans 170 pays et territoires.

Le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) est un partenariat multipartite et une plate-forme de financement ayant pour but de renforcer les systèmes éducatifs des pays en développement afin d’accroître radicalement le nombre d'enfants scolarisés qui apprennent effectivement. Le PME réunit des pays en développement, des donateurs, des organisations internationales, la société civile, des organisations d'enseignants, le secteur privé et des fondations.

Créé en 1998, le « Prix Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum pour des performances exemplaires », a pour but d'améliorer les performances éducatives à tous les niveaux et dans tous les secteurs. Sous l’égide du Ministère de l'Education des Émirats arabes unis, il récompense tous les groupes et autorités compétentes du secteur de l’éducation et des institutions et individus pour leurs réalisations et créations remarquables.