Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Littératie du Futur

La littératie du Futur : Une compétence du XXIe siècle

En tant que laboratoire mondial d’idées, l’UNESCO initie le monde à une nouvelle façon d’utiliser le futur

Qu'est-ce que la littératie du futur ?

La littératie du futur est une capabilité, une compétence qui permet à tout un chacun de mieux comprendre le rôle que joue le futur dans leurs perceptions du présent. Nous pouvons mieux utiliser le futur, de devenir plus lettrés du futur en réalisant les deux faits suivants. Tout d’abord, le futur n’existe pas encore, il ne peut qu’être imaginé. Ensuite, les êtres humains ont la faculté d’imaginer. Par conséquent, les êtres humains sont capables d’imaginer le futur pour différents motifs et d’une pluralité de façons. C’est alors qu’ils sont davantage lettrés du futur.

Pourquoi la littératie du futur est importante ?

Imaginer le futur suscite espoir et appréhension, c’est aussi vecteur, source de sens. Les scénarios futurs que nous imaginons sont les moteurs de nos aspirations, désillusions et volontés d’investir ou de changer nos quotidiens. Nous utilisons le futur tous les jours en prédisant, en appréhendant et en espérant. L’anticipation est un vecteur puissant de sens composant ce que nous percevons et faisons, sans que nous ne pensions souvent au pourquoi, ni au comment  nous utilisons le futur.

La littératie du futur est une capabilité qui offre le recul nécessaire à la compréhension des motifs et des méthodes derrière nos anticipations. Devenir lettré(e) du futur nous permet d’embrasser le monde dans sa plénitude, afin d’utiliser le futur pour innover au présent (Miller, 2015). Lorsque nous nous limitons aux données du passé pour penser et donner du sens au futur ou que nous limitons nos perceptions du futur à un lieu/espace à coloniser sur la base de nos perceptions actuelles – limitées – du futur, donner du sens et faire émerger la nouveauté au présent n’en est que plus difficile. Elargir nos champs à l’origine du pourquoi et du comment nous pensons le futur nous offre la possibilité d’avoir plus de choix car nous étendons ce qu’il nous est possible de voir et donc de faire. C’est ainsi que la littératie du futur est une étape clé vers l’intégration de la complexité dans notre compréhension de ce que cela signifie être un être humain.

L’UNESCO construit un réseau mondial de littératie du futur

Depuis 2012, l’UNESCO a orienté ses activités de prospective vers le développement de la Littératie du futur et la discipline de l’anticipation.

En tant que laboratoire mondial d’idées, l’UNESCO capitalise sur ses décennies d’expérience dans les études du futur pour conduire les dernières avancées sur la théorie et la pratique de l’emploi et l’usage du futur. L’UNESCO conceptualise de manière participative avec des champions locaux de plus de 20 pays des occasions pour explorer à l’échelle locale les prémisses et systèmes d’anticipation – les cadres que chacun utilise pour imaginer le futur. Ces occasions prennent la forme de Laboratoires de Littératie du Futur (LLF) dont les formats, concepts et objectifs sont sans cesse discutés, prototypés et testés. Ces LLF ont ainsi conduit à la publication conjointe UNESCO-Routledge d’un ouvrage académique majeur intitulé Transforming the Future: Anticipation in the 21st Century.

Le livre consolide un ensemble de preuves qu’en s’impliquant des activités d’apprentissage par la pratique conçues de manière participative et réfléchie, nous devenons davantage lettrés du futur, nous posons de nouvelles questions et ouvrons nos esprits à l’innovation.

8 Chaires UNESCO ont vu le jour en Finlande, Grèce, Italie, Malaisie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Tunisie et Uruguay ces 8 dernières années. Ces Chaires servent autant de hubs que de catalyseurs de développement de Centres de Littératie du Futur (FLC) et sont parties prenantes du Réseau Mondial de Littératie du Futur (GFLN). Les Chaires favorisent le développement de méthodes innovantes d’ « utilisation du futur », en étroite collaboration avec la société civile, le gouvernement autant que le secteur privé. D’autres encore pourraient naître en Afrique du sud, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Corée du sud, Côte d’ivoire, France, Maroc, Namibie, Nigeria, Norvège, Pologne, Russie, Serbie, Suisse, Thaïlande, etc.

Parallèlement, un projet tout particulier financé par la fondation OCP du Maroc est en cours : le projet Imaginer les Avenirs de l’Afrique (IAF). Celui-ci est l’opportunité exceptionnelle de mettre à l’épreuve des prototypes de Laboratoires de littératie du futur (FLLs) sur la base des plus de 60 Laboratoires coconçus et mis en œuvre par l’UNESCO ces 7 dernières années. Ces activités d’apprentissage-action/recherche-action ont sensibilisé plusieurs milliers de personnes aux approches du futur (voir Transforming the Future pour davantage d’explications). La conduite de Laboratoires partout dans le monde avec des variétés diverses autant de champions locaux que de sujets est un moyen efficace de développement de capacités des champions locaux. Ceux-ci apprennent ainsi à concevoir de manière participative et à mettre en œuvre des Laboratoires de FL, à embrasser l’intelligence collective et à ainsi donner vie au réseau mondial de littératie du futur.

Pour plus d’informations