Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Transformer l’éducation en Afrique grâce aux TIC

kfit-cover-photo02.jpg

Cecil Bo Dzowa/Shutterstock.com

Lancé en 2015, le projet « Transformer l’éducation en Afrique grâce aux TIC »  encourage le développement humain et social en Afrique grâce à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE). Les bénéficiaires du projet sont les enseignants et les élèves, les écoles publiques primaires et secondaires, les établissements d'enseignement supérieur, les décideurs politiques, les administrateurs de l’éducation et les responsables. Il entre dans le cadre de la coopération du Fonds-en-dépôt UNESCO-Corée.

Le projet vise à :

  • Promouvoir et réaliser transformation pédagogique numérique par le biais de modèles d’écoles soutenus par les TIC.
  • Améliorer les compétences et la confiance des enseignants l’utilisation pédagogique des TIC
  • Faciliter le développement de politiques et plans en matière de TIC dans l’éducation ainsi que le partage des connaissances
  • S’aligner avec Éducation 2030 et avec les priorités nationales pour le développement de l’éducation afin d’assurer la convergence et de maximiser les synergies avec d'autres acteurs clés des systèmes éducatifs.
  • Assurer l’appropriation par les pays en créant des équipes de projet sous la conduite des ministères de l'Education, formées avec des agences de mise en œuvre clés ; en engageant les équipes dans la formulation des documents de projet des pays.

La première phase du projet a été mise en œuvre au Mozambique, au Rwanda et au Zimbabwe de 2016 à 2019 (voir rapport final). La deuxième phase du projet se déroule en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal de 2020 à 2023.

Au cours de la première phase du projet, les équipes de chaque pays bénéficiaire ont élaboré un plan d’intervention devant être mis en œuvre par le biais d’activités de projet basées sur les besoins et priorités nationales. La deuxième phase prévoit des interventions spécifiques en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal.

Pour capitaliser sur la dimension régionale du projet, des activités sont organisées pour partager les résultats, disséminer les leçons tirées et organiser des synergies pour améliorer la mise en œuvre. Des activités régionales impliquant les trois pays prévoient également des stratégies pour multiplier les activités.

Le projet a été lancé à l'occasion du Forum mondial sur l’éducation de 2015 qui s’est tenu à Incheon, en République de Corée, et il s’aligne sur le programme Éducation 2030, les Objectifs de développement durable, en particulier avec l'Objectif 4 sur l'Éducation, la stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique de l'Union Africaine (CESA 16-25) et la Déclaration de Qingdao sur les TIC et l’éducation.