Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Prix pour l'utilisation des TIC dans l'éducation

ict-in-education-prize-2019.jpg

Getty/phaitoons/Hilch

Jury international du Prix pour l'utilsation des TIC dans l'éducation

Le jury international est composé de cinq membres indépendants reconnues dans le domaine des TICs dans l'éducation, sélectionnés de manière à respecter une répartition géographique et de genre. Ils sont nommés par la Directrice générale pour une durée de deux ans.

Lors de leur réunion annuelle, ils évaluent les candidatures et recommandent deux lauréats à la Directrice générale.

M. Ibrahima Guimba-Saïdou (Niger)

M. Ibrahima Guimba-Saïdou (Niger)

M. Ibrahima Guimba-Saïdou est Ministre-Conseiller spécial du Président de la République du Niger et Directeur général de l’Agence nationale de la société de l’information (ANSI). Entré au gouvernement du Niger en 2016 en tant que Haut-Commissaire en charge des TIC, il dirige la transformation du Niger en une société numérique et fondée sur le savoir, ainsi que l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies correspondantes. Auparavant, M. Guimba-Saïdou a été Vice-Président Senior commercial-Afrique de SES (l’un des plus grands opérateurs de satellites commerciaux) et Directeur Général de SES Astra Africa (Pty.) Ltd. Fort de plus de 20 ans d’expérience professionnelle mondiale dans les industries des télécommunications, M. Guimba-Saïdou est le représentant du Niger au sein du Comité de pilotage de l’Alliance Smart Africa. Il est également membre des conseils d’administration de Niger Telecom, du CIPMEN (incubateur national de TIC) et de l’Université africaine pour le développement (ADU). M. Guimba-Saïdou est titulaire d’un Master en gestion internationale ainsi que d’un MBA de l’Université du Maryland. Il a suivi des programmes exécutifs à la Wharton Business School (Aresty Institute) ainsi qu’au Center for Creative Leadership.

 

Prof. Ryad Y. Hamzah (Royaume du Bahreïn)

M. Ryad Y. Hamzah (Royaume du Bahreïn)

Professeur Riyad Y. Hamzah est le président de l’Université du Bahreïn depuis 2016. Auparavant, il était le Secrétaire général du Conseil pour l’enseignement supérieur (2011-2016). Lors de son mandat auprès de l’Université du Golfe arabique, il a occupé de nombreux postes, notamment ceux de directeur général des finances et de l’administration (1986-1994), doyen de la faculté de sciences appliquées (1990-1994), directeur de projets pour l’établissement du nouveau campus de Sakhir (1986-1988), et vice-président de l’Université du Golfe arabique (1994-2005). Il travaille actuellement au sein du comité international pour le journal du conseil des universités arabes pour la recherche appliquée, et comme éditeur en chef du journal du Golfe arabique pour la recherche scientifique. Il siège également dans les comités de plusieurs journaux internationaux scientifiques et pédagogiques et est membre de l’Académie des sciences du tiers monde à Trieste (Italie). Professeur Hamzah a poursuivi un doctorat en biochimie de l’Université de Houston (Texas) obtenu en 1984. Il a été récompensé de plusieurs prix nationaux et est l’auteur de nombreuses publications scientifiques en microbiologie, biochimie et sciences biologiques moléculaires appliquées à l’étude de la biodégradation des produits toxiques et polluants par des microorganismes.
 

Dr Inge Molenaar (the Netherlands)

Mme Inge Molenaar (Pays-Bas)

Dr Molenaar est titulaire d'un Master en Psychologie cognitive et en Commerce international. Elle a obtenu son Doctorat en Sciences de l'éducation à l'Université d'Amsterdam en 2011 et elle est actuellement Chargée de cours dans le groupe Apprentissage et Plasticité de l'Institut des Sciences du comportement de l'Université Radboud de Nimègue. Son domaine principal est l’innovation éducative facilitée par les technologies, dans le développement des talents des élèves. Ses recherches portent sur l’application des données issues des environnements d'apprentissage en ligne, des applications et des jeux (analyse de l'apprentissage) dans le but de comprendre comment l'apprentissage et la réglementation de l'apprentissage se déploient au fil du temps. L'analyse de l'apprentissage et l'intelligence artificielle constituent un puissant moyen permettant d’adopter de nouvelles mesures pour mesurer, comprendre et concevoir des scénarios d'apprentissage innovants. Dr Molenaar est membre du Comité de rédaction de la revue Frontiers in Artificial Intelligence, Section « AI for Human Learning and Behavior Change » et de la revue Metacognition and Learning. Elle a également obtenu de nombreuses subventions de la Fondation néerlandaise pour la science.

 

Mme Hyo-Jeong So (République de Corée)

Mme Hyo-Jeong So (République de Corée)

Dr Hyo-Jeong So est professeure associée du département de technologie éducative de l’Université féminine Ewha. Auparavant, elle travaillait auprès de l’Université technologique de Pohang en République de Corée, et l’Institut national d’éducation de l’Université technologique de Nanyang à Singapour. Elle a obtenu un doctorat en technologie éducative et systémique à l’Université d’Indiana en 2005. Elle est actuellement le membre exécutif de la Société d’Asie-Pacifique pour l’informatisation dans l’éducation. Ses principaux objets de recherche incluent l’apprentissage mobile, l’apprentissage collaboratif informatisé, et l’apprentissage informel. Dr So a conduit plusieurs projets de recherche sur les technologies dans l’éducation financés par Microsoft, la Fondation nationale coréenne de recherche, et l’IDRC au Canada. Elle a publié plusieurs articles de recherche dans des journaux internationaux et séries de publications avec l’UNESCO.

 

Mr Werner Westermann (Chile)

M. Werner Westermann (Chili)

Werner Westermann Juárez dirige depuis 2015 le Programme d'éducation civique de la Bibliothèque du Congrès national du Chili. Il enseigne l’histoire, la géographie et les sciences sociales et il est titulaire d’une Licence en histoire de la Pontificia Universidad Católica du Chili. M. Westermann a plus de 20 ans d'expérience professionnelle dans l’enseignement et la formation fondés sur les technologies numériques au niveau national (Ministère de l'Éducation), dans l'enseignement supérieur (Red Universitaria Nacional REUNA), dans des organismes internationaux (Metacognition and Learning CEPALC-ONU) et dans des institutions de la société civile. Il fait également de la recherche sur l'adoption et l'impact des REL et il contribue à la recherche sur les ressources éducatives libres pour le développement. Il est co-auteur de la Déclaration du Cap sur l'Éducation libre. Il est également coordinateur national de l'OER World Map pour le Chili et il est membre du Nœud régional du Consortium pour l’éducation libre pour l'Amérique latine (OE LATAM). M. Westermann a fondé et coordonné des initiatives communautaires telles que Moodlemoot Chili et Sugar Labs Chile.