Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Écoles ouvertes à tous grâce à la technologie

L’UNESCO aide les ministères de l’Éducation et d’autres partenaires de l’Égypte, de l’Éthiopie et du Ghana dans la mise en œuvre d’un projet de trois ans (2020-2023) ayant pour objet de concevoir, tester et mettre à l’échelle des systèmes scolaires ouverts grâce à la technologie. Ce projet de l’UNESCO et du Fonds en dépôt Huawei vise à mettre en place des systèmes scolaires fondés sur la technologie et résilients aux crises, afin de faire le lien entre l’apprentissage scolaire et à domicile et d’assurer la continuité et la qualité de l’apprentissage, que ce soit en situation normale ou de crise.

Le projet a pour but de relever le défi suivant : les écoles des pays qui ont un faible niveau de ressources peuvent être transformées en écoles ouvertes grâce à la technologie, pour offrir à tous une éducation de qualité inclusive et équitable et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Le but est d’autonomiser et d’aider les pays à repenser et à construire la nouvelle génération d’écoles numériques et d’apprenants numériques. Ces systèmes scolaires pourraient ainsi assurer la continuité et la qualité de l’apprentissage pour tous les apprenants, pour faire face à de futures pandémies mondiales et à des situations de crise.

Objectifs

  1. concevoir et contextualiser des systèmes scolaires ouverts grâce à la technologie
  2. soutenir la construction de systèmes scolaires ouverts locaux grâce à la technologie
  3. tester et mettre à l’échelle les systèmes scolaires ouverts locaux grâce à la technologie

Aligné sur la stratégie Priorité Afrique de l’UNESCO, le projet permettra aux pays d’Afrique subsaharienne d’utiliser la technologie comme accélérateur pour atteindre l’ODD 4 et comme égaliseur pour les possibilités de développement numérique. Il contribue à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons, y compris en termes d’investissements soutenus dans le développement de la petite enfance et l’éducation de base universels, et l’élimination des disparités entre les genres à tous les niveaux d’éducation.

L’UNESCO a développé d’autres modèles d’écoles électroniques et des programmes d’éducation, tels que :

L’UNESCO apporte aussi son appui aux TIC dans l’élaboration des politiques éducatives afin d’assurer le développement durable et d’intégrer l’initiative dans les stratégies nationales.

L’Unité pour la technologie et l’IA dans l’éducation a piloté la préparation d’une publication sur l’IA et l’éducation, intitulée « IA et éducation : recommandations aux décideurs ». Cette publication offre des conseils aux décideurs politiques pour leur permettre de mieux comprendre l’intelligence artificielle et de répondre aux défis et aux opportunités de l’éducation engendrés par l’IA. Sur la base de ces recommandations, l’UNESCO prévoit d’organiser des activités de renforcement des capacités pour les décideurs politiques. 

« Assurer un apprentissage à distance efficace pendant la crise de COVID-19 : recommandations au corps enseignant », disponible en anglais, espagnol, français, portugais et arabe propose aux enseignants des conseils pertinents pour faciliter un apprentissage à distance efficace des élèves, des études de cas pertinentes et une sélection de ressources adaptées aux modèles d’enseignement à distance. La publication inclut aussi une taxonomie pour évaluer les fonctionnalités des plates-formes en ligne. 

L’UNESCO a récemment publié une version actualisée de son kit d’outils pour les politiques concernant les TIC dans l’éducation, un centre de ressources destiné aux décideurs et aux planificateurs de l’éducation, ainsi qu’un outil en ligne offrant des conseils point par point pour élaborer une politique et un plan directeur dans le domaine des TIC. Le kit d’outils s’inspire de l’expérience de l’UNESCO en matière d’aide aux États membres pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de politiques sectorielles et de plans directeurs exploitant le potentiel des TIC, afin d’assurer à tous une éducation équitable et inclusive et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.