Formation des forces de sécurité et des institutions judiciaires à la liberté d’expression

La liberté d’expression et la sécurité des journalistes, ainsi que la fin de l’impunité des crimes commis contre ces derniers, sont d’une importance fondamentale pour atteindre l’état de droit et les droits de l’Homme dans leur ensemble. L’UNESCO travaille avec des forces de sécurité et des institutions judiciaires pour renforcer leur rôle de protection et de garantie d’un environnement propice à la liberté d’expression, à l’accès à l’information et aux autres libertés fondamentales.

Sans un minimum d’ordre public, les citoyens et les journalistes ne peuvent pas jouir de leur droit à la liberté d’expression. Les forces de sécurité doivent donc protéger les journalistes des attaques de ceux qui les empêcheraient d’informer le public. Ils doivent s’assurer que les journalistes aient accès aux informations concernant les sujets d’intérêt public. Les agents des forces de l’ordre ne sont pas toujours au courant de l’importance du droit à la liberté d’expression et de la manière de travailler avec les journalistes d’une façon respectueuse pour la liberté de la presse. Ils sont également souvent insuffisamment équipés pour prévenir les attaques contre les journalistes motivées par des raisons criminelles ou politiques et commises par des groupes violents ou extrémistes. L’UNESCO sensibilise les forces de sécurité à l’importance d’établir un bon niveau de communication avec les médias et aux avantages de construire des relations professionnelles avec les journalistes. Renforcer ces relations peut aussi aider la population à être informée lors de périodes cruciales telles que des élections, de catastrophe naturelles ou lors de troubles de l’ordre public.

Les institutions judiciaires jouent une fonction essentielle dans la protection de la liberté d’expression, de la liberté de presse et de l’accès à l’information. Elles peuvent en particulier garantir la sécurité des journalistes, en termes de prévention, de protection, et de poursuites des crimes et des attaques commis contre les journalistes.

Les formations de l’UNESCO, ciblant les membres des forces de sécurité, les juges et les membres des institutions judiciaires, ont été mises en pratique en ligne et sur le terrain, avec des programmes en Amérique latine, en Afrique et dans le monde arabe. 

Video Features