Journée mondiale de la liberté de la presse - 3 mai

Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

En 2018, l’UNESCO célèbrera la 25ème édition de la Journée mondiale de la liberté de la presse. L’événement central se déroulera à Accra, Ghana, du 2 au 3 mai. Cette année le thème principal est “Médias, justice et état de droit: les contrepoids du pouvoir” et portera sur les questions des médias et de la transparence du processus politique, de l’indépendance du système judiciaire et de ses connaissances en matière de médias, et de la responsabilité des institutions de l’Etat vis-à-vis du public. La journée sera aussi l’occasion d’examiner les défis actuels de la liberté de la presse en ligne. Les événements principaux, y compris la Conférence académique et le Policy Lab, de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2018 auront lieu à l'hôtel Kempinski. (Le lien est externe)

L’agenda provisoire ainsi que la note de synthèse sont disponibles aux liens suivants : Agenda provisoire 2018 (en anglais) et Note conceptuelle 2018 (en français).

 

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias.

La date du 3 mai permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués.
 

Contacts

Sylvie Coudray
Chef de section
Tél.: +33 (1) 45 68 08 91
s.coudray(at)unesco.org
Saorla McCabe
Spécialiste du programme
Tél.: +33 (1) 45 68 09 62
s.mccabe(at)unesco.org
 

Contact for the Prize
Flavie Romer

Assistante du programme
Tél.: +33 (1) 45 68 14 70
f.romer(at)unesco.org