Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Manuel J’écris la Paix – Outils et ressources de formation

A propos du Manuel

J’écris la Paix est un manuel qui invite le jeune public à découvrir les écritures contemporaines à travers un échantillon d’entre elles. Son but est de partir à la découverte du monde et de le rendre un peu plus proche, un peu plus familier. J’écris la Paix encourage les enfants (de 8 à 18 ans) à prendre conscience de l'interdépendance des cultures en se familiarisant avec les systèmes d'écriture contemporains, leur histoire et leurs emprunts mutuels.

Le manuel contient 24 fiches d'activités. Chaque section présente les caractères d'un système d'écriture, un texte d'introduction et un contexte historique, le mot "paix" et le mot "bonjour", les langues associées au(x) système(s), et une activité dont les réponses apparaissent en fin de manuel.

Six mille ans après l'avènement de l'écriture, que savons-nous des autres, de leurs systèmes de pensée et des transcriptions de leurs écritures? Comment les différents systèmes d'écriture peuvent-ils contribuer à une meilleure compréhension du monde et de la place que nous y occupons? En commençant par la découverte de ces scripts et de leur beauté fascinante, le manuel relie les enfants à la diversité, leur ouvrant ainsi les yeux sur le concept de paix et sur la conscience que nous en avons.

J'écris la Paix est actuellement disponible en français, arabe, anglais, portugais et espagnol.


© UNESCO

A propos de l'Auteur

Eric Cattelain, l'auteur, a assuré la coordination scientifique du manuel J'écris la Paix et du catalogue de l'exposition. Il est titulaire d'un doctorat en linguistique, expert en langue et culture (« Semio.logics »). Il est Maître de Conférences associé au Département multimédia et Internet (MMI) de Bordeaux. Il est également à l'origine du projet Pantopie. Avec Michel Lafon, il a édité le manuel en français qui a ensuite servi comme base pour les adaptations dans les autres langues.

****

Le manuel J'écris la Paix a été réalisé grâce à une généreuse contribution du Royaume d'Arabie saoudite par l'intermédiaire du Programme international du Roi Abdullah bin Abdulaziz pour une culture de la paix et du dialogue.