Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie

©Mahmoud A. Elraziek Ghoniem / UNESCO Youth Eyes on the Silk Roads

Renforcer la capacité et la contribution des jeunes chercheurs aux Routes de la Soie 

Dans le cadre des travaux en cours sur les Routes de la Soie et les programmes MOST pour mieux comprendre la riche histoire et l'héritage et l'esprit partagés des Routes de la Soie, l'UNESCO avec le soutien de la Commission nationale de la République populaire de Chine pour l'UNESCO, a lancé la "Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie" dans le cadre du secteur des Sciences sociales et humaines de l'UNESCO. Cette nouvelle initiative, qui vise à mobiliser de jeunes chercheurs pour une étude plus approfondie du patrimoine commun des Routes de la Soie, attribuera douze bourses de recherche à des jeunes femmes et hommes de moins de 35 ans.

Les candidats à la bourse sont invités à aborder des domaines d'études universitaires liés au patrimoine commun et aux identités plurielles des Routes de la Soie, ainsi qu'à sa diversité interne et à son potentiel dans les sociétés contemporaines pour la créativité, le dialogue interculturel, la cohésion sociale, la coopération régionale et internationale, et à terme une paix et un développement durables.

Appel à propositions

L'appel à propositions de la Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie est désormais ouvert, nous vous invitons à lire les sections ci-dessous pour plus d'information.

Quels sont les domaines de recherche éligibles ?

Un large éventail de domaines de recherche, y compris des propositions multidisciplinaires et multidimensionnelles non limitées à une région ou une chronologie spécifique, sont éligibles. La recherche proposée peut couvrir l'un des nombreux thèmes associés au patrimoine commun des Routes de la Soie, y compris, mais sans s'y limiter :

  • Science et technologie
  • Savoir-faire et artisanat traditionnels
  • Religion et spiritualité
  • Langue et littérature
  • Arts et musique
  • Sports et jeux traditionnels

Cependant, la recherche proposée doit se concentrer sur les résultats des interactions et des échanges culturels et, dans un domaine donné, mettre en valeur les éléments concrets qui en résultent, qu'ils soient tangibles ou intangibles, identifiables dans deux ou plusieurs cultures le long des Routes de la Soie et au-delà. La recherche peut être interdisciplinaire dans son approche et, si possible, fournir des idées dynamiques et nouvelles sur les processus d'échange et de transformation des Routes de la Soie, leur signification et leur valeur dans les sociétés contemporaines.

Lire le Guide de candidature complet ici

 

- QUESTIONS CLÉS - 

Que sont les Routes de la Soie ?

Les vastes réseaux des Routes de la Soie ont transporté bien plus que des marchandises et des produits de valeur. Le mouvement et le brassage constants des populations ont entraîné la transmission généralisée de connaissances, d'idées, de cultures et de croyances, ce qui a eu un impact profond sur l'histoire et les civilisations des peuples eurasiens. Les voyageurs le long des Routes de la Soie étaient attirés non seulement par le commerce, mais également par les échanges intellectuels et culturels qui se déroulaient dans les villes le long de ces routes, dont beaucoup se sont transformées en centres de culture et de savoir. En outre, la science, les arts, la littérature, ainsi que l'artisanat et les technologies ont été partagés et diffusés dans les sociétés le long de ces itinéraires, et les langues, les religions et les cultures se sont développées et se sont influencées entre elles.

En savoir plus

Les Routes de la Soie font partie d’une vaste région constituée d’un réseau de routes maritime et terrestre. Elles découlent de l’Asie du Sud et de l’Asie du Sud-Est, traversant le sous-continent d’Asie Centrale, les steppes russes, les plateaux iranien et anatolien, ainsi que la péninsule arabique. Elles s’étendent à travers l’Afrique du Nord et l’Afrique du Nord-Est, de la Tanzanie au Maroc ; et à travers l’Europe Orientale et l’Europe du Sud, reliant la France et l’Espagne.

Voir la carte ici

Qui est admissible à la bourse ?

Les chercheurs de troisième cycle âgés de 35 ans et moins au moment de la demande sont admissibles à la subvention. La recherche proposée peut être réalisée par un chercheur individuel ou bien peut faire partie d'un projet de groupe ou d'un projet de collaboration.

Quand est la date limite ?

La date limite de soumission des propositions est le 18 avril 2021, après quoi la liste des boursiers sera annoncée à la fin juin 2021 à l'issue du processus d'évaluation par les membres du panel scientifique composé d'universitaires internationaux de renom.

Évaluation des propositions

Les propositions seront évaluées et les subventions accordées sur la base de l'évaluation d'un panel scientifique composé d'un groupe de neuf experts internationaux et universitaires renommés du monde entier, travaillant dans divers domaines liés à l'étude des Routes de la Soie.

Quelle est la bourse ?

Le panel scientifique attribuera les douze subventions de 10 000 $ en fonction des forces de la recherche proposée et de sa contribution potentielle à une meilleure compréhension des interactions et des échanges qui ont lieu à travers les Routes de la Soie et des éléments concrets qui en résultent.

Toute tentative de contact avec un membre du jury pour toute sollicitation est interdite, les candidats s'exposant à cela risquent une disqualification.

Key questions

The vast trade networks of the Silk Roads carried more than just merchandise and precious commodities. In fact, the constant movement and mixing of populations brought about the widespread transmission of knowledge, ideas, cultures and beliefs, which had a profound impact on the history and civilizations of the Eurasian peoples. Travellers along the Silk Roads were attracted not only by trade but also by the intellectual and cultural exchange taking place in cities along the Silk Roads, many of which developed into hubs of culture and learningSciencearts and literature, as well as crafts and technologies were thus shared and disseminated into societies along the lengths of these routes, and in this way, languagesreligions, and cultures developed and influenced one another.

Read more here

 

The Silk Roads are an expansive region composed of a network of maritime and land routes. Originating in East Asia, South Asia, and Southeast Asia the Silk Roads cross the Central Asian sub-continent, the Russian steppe, the Iranian and Anatolian plateaus, and the Arabian Peninsula. They also stretch through North Africa and Northeast Africa, from Tanzania to Morocco. Additionally, they pass through Eastern and Southern Europe, before reaching France and Spain. 

Please see map here

Postgraduate researchers aged 35 and younger at the time of application are eligible to apply for the grant. The proposed research may be carried out by an individual researcher or may be part of a group or collaborative project. 

The deadline for proposals is 18 April 2021, after which the grant awardees will be announced at the end of June 2021 following the evaluation process by the scientific panel composed of renowned international academics.

Proposals will be evaluated, and grants awarded, based on the assessment of a scientific panel comprised of a group of 9 renowned international experts and academics from around the world, working in various fields relating to the study of the Silk Roads

The panel will award the 12 grants valued at 10,000 USD based on the strengths of the proposed research and its potential contribution to furthering understanding of the interactions and exchanges taking place across the Silk Roads and the concrete elements resulting from them.

Soumettez votre proposition de recherche

Veuillez vous assurer d'avoir lu attentivement le Guide destiné aux candidats avant de télécharger et de compléter le formulaire de soumission détaillant votre recherche, ses méthodes, les résultats attendus et la contribution à la bourse existante. Les candidats recevront un e-mail de confirmation à la suite de l'envoi de leur formulaire de soumission.

Les propositions doivent être soumises en anglais et envoyées par e-mail à : silkroadsgrant@unesco.org

Layers of colorful traditional Samarkand paper © Noyan Yalcin/Shutterstock.com

DOCUMENTS

APPEL À PROPOSITIONS DE RECHERCHE

GUIDE DU CANDIDAT

FORMULAIRE DE SOUMISSION

Membres du panel scientifique

M. Chao Gejin

Professeur, Académie chinoise des sciences sociales – Chine
Président de la Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie

Professeur Chao Gejin est le Directeur de la Division de la littérature et de la philosophie à l'Académie chinoise des sciences sociales. Il est titulaire d'un doctorat en folklore de l'Université Normale de Pékin, Chine. Il était boursier postdoctoral au Centre d'études sur la tradition orale, à l'Université du Missouri-Columbia aux États-Unis.

M. Peter Frankopan

Professeur d'histoire, Université d'Oxford – Royaume-Uni
Vice-Président de la Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie

Professeur Peter Frankopan est un historien, écrivain et professeur d'histoire globale à l'Université d'Oxford au Royaume-Uni. Il est spécialisé en histoire de l'Empire byzantin, de la Méditerranée, de la Russie, du Moyen-Orient, de la Perse et Iran, de l'Asie centrale et du Sud et de la Chine et est l'auteur de nombreux livres, dont "Les Routes de la Soie : L'histoire du cœur du monde" (2015).

Mme Meenakshi Bharat

Professeure agrégée, Université de Delhi – Inde

Professeur Meenakshi Bharat est professeure agrégée à l'Université de Delhi en Inde où elle enseigne les nouvelles littératures de langue anglaise aux étudiants de maîtrise. Elle a occupé plusieurs postes au sein d'organisations internationales, Professeur Bharat a été présidente de la Fédération internationale des langues et littératures modernes (FILLM, UNESCO), et membre du bureau du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines, (CIPSH, UNESCO) de 2014 à 2017.

M. Badarch Dendev

Président du Conseil d'administration, Université mongole des sciences et de la technologie. Conseiller, Institut national de l'éducation – Mongolie

Professeur Badarch Dendev est le président du conseil d'administration de l'Université mongole des sciences et de la technologie et ancien représentant de l'UNESCO en Ouzbékistan. Entre 2014 et 2017, il a été directeur de la Division de la transformation sociale et du dialogue interculturel à l'UNESCO et a également été directeur par intérim de l'Institut de l'UNESCO pour l'application des technologies de l'information à l'éducation (ITIE) à Moscou de 2008 à 2014.

Mme Aijarkyn Kojobekova

ONU Femmes – Kirghizistan
Point focal du Kirghizistan pour le Programme des Routes de la Soie de l'UNESCO

Dr Aijarkyn Kojobekova est titulaire d'un doctorat en philosophie de l'Académie nationale kirghize des sciences et est professeur agrégée de philosophie. Elle est également experte nationale du Kirghizistan sur le patrimoine culturel immatériel et point focal du Kirghizistan pour le Programme des Routes de la Soie de l'UNESCO. Ses intérêts de recherche comprennent la culture sociale et politique d’Asie centrale, les études de la mémoire, le processus de construction de la nation, ainsi que les implications politiques de la religion et du sacré, ces domaines de recherche se reflètent dans ses nombreuses publications.

M. Jacques Legrand

Linguiste et anthropologue, ancien directeur de l'INALCO – France

Le professeur Jacques Legrand est un linguiste et anthropologue français, spécialisé dans la littérature, l'histoire et la langue mongoles. Ancien président de l'INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) de 2005 à 2013, il a publié de nombreuses publications sous l'égide de l'UNESCO, et l'Institut des études internationales et des civilisations nomades d'Oulan-Bator (Mongolie) qu'il préside.

M. Shahin Mustafayev

Directeur adjoint, Institut d'études orientales, Académie nationale des sciences d'Azerbaïdjan – Azerbaïdjan
Point focal de l'Azerbaïdjan pour le Programme des Routes de la Soie de l'UNESCO

Dr Shahin Mustafayev est le directeur adjoint de l'Institut d'études orientales à l'Académie nationale des sciences d'Azerbaïdjan à Bakou. Il est l'auteur de quatre livres et de dizaines d'articles sur les Routes de la Soie et l'histoire médiévale de l'Azerbaïdjan, de l'Anatolie et de l'Asie centrale.

Mme Darina Saliba Abi-Chedid

Directrice, Centre International des Sciences de l’Homme (CISH–UNESCO) – Liban

Dr Darina Saliba Abi Chedid est la directrice du Centre International des Sciences de l’Homme (CISH–UNESCO) à Byblos au Liban. Ancienne professeure de science politique et de droit international, Dr Saliba Abi Chedid est consultante en droits de l'homme et arbitrage au Centre régional du Caire pour la formation et l'arbitrage.

Mme Hania Sholkamy

Professeure de recherche agrégée, The American University in Cairo – Égypte

Professeur Hania Sholkamy est professeure de recherche agrégée en recherche sociale appliquée et membre de la faculté d'enseignement du département de sociologie, d'égyptologie et d'anthropologie de l'Université américaine du Caire en Égypte. Ses domaines de recherche comprennent la protection sociale, la recherche ethnographique, la santé reproductive, le travail des femmes et l’autonomisation économique, ainsi que le genre.

*Toute requête doit être adressée impérativement à silkroadsgrant@unesco.org.
Quelconque tentative de contact avec un membre du panel scientifique pour toute sollicitation est interdite, les candidats s'exposant à cela encourent une disqualification.

La Bourse de recherche pour la jeunesse sur les Routes de la Soie a été mise en œuvre avec le soutien de :

China

La Commission nationale de la République populaire de Chine pour l'UNESCO

Cette plateforme a été développée et est maintenue avec le soutien de :

Contact

Siège de l'UNESCO

7 Place de Fontenoy

75007 Paris, France

Secteur des sciences sociales et humaines

Section de la recherche, politique et prospective

Programme des Routes de la Soie

silkroads@unesco.org

Suivez-nous