Éducation au développement durable

Pour atteindre le développement durable, les solutions technologiques, les réglementations politiques ou les instruments financiers ne suffisent pas. Nous devons changer de façon de penser et d’agir. Cela exige une éducation au développement durable et un apprentissage de qualité, à tous les niveaux et dans tous les contextes sociaux.

L’Éducation au développement durable (EDD), c’est nous permettre de relever les défis mondiaux actuels et futurs de façon constructive et créative et de bâtir des sociétés plus durables et plus résistantes.

L’UNESCO a été reconnu à l'échelle mondiale comme chef de file pour l'EDD. Elle coordonne la mise en œuvre du Programme d'action mondial pour l'EDD, comme suivi officiel de la Décennie des Nations Unies pour l'EDD (2005-2014).

Dans un monde de 7 milliards d’habitants où les ressources naturelles sont limitées, les individus et les sociétés doivent apprendre à vivre ensemble et à prendre des initiatives responsables. Pour ce faire, ils doivent prendre conscience que les actions menées ici et maintenant peuvent avoir des répercussions sur la vie et les moyens d’existence de personnes d’autres régions du monde, mais aussi sur les générations futures.

Autonomiser les apprenants afin de vivre une vie responsable et relever des défis mondiaux complexes signifie que l'éducation doit promouvoir des compétences comme penser de manière critique, imaginer des scénarios futurs et prendre des décisions de manière collaborative. Il faut donc adopter de nouvelles approches de l’apprentissage, favoriser le développement d’économies et de sociétés vertes dynamiques, ainsi que l’émergence d’une « citoyenneté mondiale ».

L’UNESCO aide les pays à renforcer leurs capacités en matière d’EDDà susciter et intensifier des actions d'EDD, en se focalisant sur les trois questions principales – le changement climatique, la biodiversité et la réduction des risques de catastrophes naturelles - autour desquelles doit s’articuler, grâce à l’éducation, la promotion des pratiques de développement durable.

L’Organisation conseille les responsables de l’élaboration des politiques sur la façon d’intégrer l’EDD dans les plans d’éducation et les programmes scolaires. Elle élabore des outils et matériels de l’EDD destinés aux décideurs, enseignants et apprenants qui contribuent à rendre l’éducation pertinente dans le monde d’aujourd’hui. Elle contribue également à faire le lien entre l’apprentissage à école et l’expérience de la vie réelle.

L’UNESCO prône une réorientation de la formation des enseignants qui permette de s’assurer que l’EDD est intégrée dans les pratiques pédagogiques. Le nouveau cours en ligne à l’intention des enseignants du secondaire sur l’éducation au changement climatique, les expériences réussies en matière d’ EDD ainsi que les nombreux projets réalisés par les Écoles associées de l’UNESCO sont quelques-uns des nombreux exemples de réalisations concrètes de l’EDD à travers le monde.

La Conférence mondiale 2014 de l'UNESCO sur l'Éducation au développement durable (10-12 novembre 2014, Aichi-Nagoya, Japon) a marqué la fin de la Décennie des Nations Unies de l'Éducation au développement durable (DEDD, 2005-2014). La conférence a vu le lancement de la Déclaration d'Aichi-Nagoya sur l'EDD et de la Feuille de route pour la mise en œuvre du Programme d'action mondial pour l'EDD. Le Programme d'action mondial, approuvé par la 37e Conférence générale de l'UNESCO et la 69e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, est destiné à apporter une contribution substantielle à l'agenda post-2015.

Liens associés

Actualités

Événements

Publications